Le chou rave

chouraveviolet biobreizhLégume délaissé à tort de nos assiettes, et pourtant, il est très riche en vitamine C et en potassium. Sa haute teneur en acide ascorbique confère au chou rave, d'importantes propriétés antioxydantes.
On le retrouve surtout dans les pays européens situés au nord et nord-est de la France. Le chou rave (ou kohlrabi) produit un renflement sur la tige, au dessus du sol. Cette boule ainsi formée renferme un arôme doux et délicat, à la texture qui rappelle celle du radis.

Après l'avoir épluché, on le consomme râpé en salade, accompagné de pommes, de noix et d'un jus de citron, ou tout simplement finement tranché "en croque en sel" accompagné d'une sauce blanche au basilic par exemple. 
Détaillé en cube ou en bâtonnet, le chou rave se cuit à l'eau ou à la vapeur environ 10 min (jusqu'à ce que la pointe d'un couteau les transperce avec une légère résistance). Vous pouvez le poêler avec du beurre ou de l'huile et en fin de cuisson l'accompagner d'un bouillon pour l'attendrir. 

A découvrir absolument, le chou rave BioBreizh blanc et violet, origine Cléder.