Les plus de BioBreizh

Télécharger la plaquette


BioBreizh, le cahier des charges interne, apporte des garanties à l'ensemble de la filière sur l'origine des produits et le mode de production des fruits et légumes. Le cahier des charges est sans cesse en évolution et résulte du travail des producteurs.

Des fermes totalement en bio : végétaux et animaux

  • Etre crédible vis-à-vis du consommateur,
  • Plus de cohérence dans le travail,
  • Pas de mélange et de contamination possible.

Vigilance vis-à-vis des biotechnologies (refus des CMS)

  • Ne pas utiliser de variétés de choux ou autres espèces obtenues par introduction artificielle de Stérilité Mâle Cytoplasmique (CMS).

Développement des semences fermières

  • Encourager l'auto-production de semence et/ou de plants à la ferme,
  • Obtenir des variétés plus rustiques, plus gustatives, rattachées à un terroir,
  • Préserver le patrimoine et le savoir-faire par la multiplication de semences.

Refus de la ferti-irrigation et du chauffage

  • Respecter le principe fondamental de la bio : nourrir le sol pour nourrir la plante,
  • Développer la rusticité et donc le côté gustatif des produits,
  • Respecter la saisonnalité,
  • Pas de dépenses d'énergie.

Des plantations en pleine terre

  • Lutter contre la "hors-solisation" du bio,
  • Plus de rotations, plus de vie dans le sol.

Utilisation de composts et d'engrais sélectionnés

  • Ne pas cautionner les élevages hors-sols et industriels,
  • Garantir l'absence de résidus de métaux lourds et antibiotiques,
  • Favoriser les fumiers issus d'élevages bio.

Implantation de haies ou de talus

  • Se protèger des pollutions chimiques,
  • Maintenir, préserver la biodiversité,
  • Participer au maintien du bocage et freiner l'érosion des sols.

Limitation du cuivre

  • Baisser les doses de métaux lourds de manière à éviter la pollution des sols.