L'agriculture biologique

C'est quoi la bio ?

L'agriculture biologique est un mode de production spécifique respectueux de l'environnement, du bien-être animal et de la biodiversité, durable pour tous les opérateurs, qui privilégie la qualité des aliments, dans un objectif de santé pour les consommateurs.
En bio, les produits chimiques de synthèse ne sont pas autorisés, les animaux disposent d'espaces suffisants pour vivre, les traitements antibiotiques sont limités, les Organismes Génétiquement Modifiés sont interdits...
L'agriculture biologique s'inscrit au coeur du développement durable. C'est un engagement pour le bien-être des générations futures.

Les garanties :

  • Des sols vivants et fertiles grâce à des pratiques agronomiques spécifiques.
  • Une agriculture sans produits chimiques de synthèse ni d'OGM.
  • Le respect du bien-être animal.
  • Développement de la biodiversité (diversités des espèces végétales et animales).
  • Le respect de la saisonnalité des produits.
  • Des filières solides et solidaires.

Pour plus de détails sur l'agriculture biologique, consultez le site de l'agence bio www.agencebio.org

Les contrôles

Pour commercialiser des produits issus de l’agriculture biologique, tout opérateur (producteur, préparateur, distributeur ou importateur) doit avoir été contrôlé par un organisme certificateur agréé par les pouvoirs publics et disposer des certificats correspondants. A ce jour, 8 organismes sont agréés pour le contrôle des produits biologiques en France : Ecocert, Bureau Véritas-Qualité France, Certipaq bio, Agrocert, Certisud, Certis, Bureau Alpes Contrôle, Qualisud.
Lors des contrôles annuels les organismes de contrôles s'appuient sur le réglement européen CE n°834/2007. L'audit porte sur l'ensemble du système de production : parcelles agricoles, lieux de stockage, transformation, comptabilité matière, conformité des recettes et produits correspondants, garanties données par les fournisseurs, étiquettes..., ou de transformation.
Des prélèvements pour analyse peuvent être effectués afin de vérifier la non utilisation de produits interdits (pesticides, OGM...).