La conversion à l'AB

"Encourager la conversion, c'est contribuer au développement de l'agriculture biologique."

conversion bio biobreizhLorsqu’un agriculteur décide de produire en bio, il doit respecter des règles strictes et suivre notamment une période de conversion. La conversion correspond à la période de transition entre un mode de production conventionnel et l’obtention de la certification « agriculture biologique ». L’opérateur suit les règles de production de l’agriculture biologique sous le contrôle d’un organisme certificateur, mais ne bénéficie pas encore de la mention « bio » pour ses produits. Cette période est de 2 à 3 ans selon les productions.

A partir du début de la conversion, l’agriculteur est régulièrement contrôlé par un organisme certificateur (Ecocert, Certipaq bio, Bureau Véritas,...), afin de vérifier la conformité des pratiques à la réglementation bio.
A partir de la deuxième année de conversion, les produits végétaux obtenus peuvent bénéficier de la mention « En conversion vers l’agriculture biologique ».

Du producteur au consommateur, nous devons ensemble encourager et faciliter cette période de transition par une valorisation de la production en conversion, au même titre que la production en AB.

Voir les étapes de la conversion : http://www.conversionbio.org/

Voir les organismes certificateurs : http://www.agencebio.org/les-organismes-certificateurs