Pomme de terre primeur

Télécharger la fiche produit

Pomme de terre primeurLa pomme de terre appartient à la famille des solanacées. Née sur les terres d'Amérique du Sud, ce tubercule rapporté par les espagnols a mis beaucoup de temps avant de se faire apprécier en France. Au milieu du 19e siècle, les maraîchers de la région parisienne se mirent à produire des pommes de terre primeur, succès qui gagna les régions au climat doux comme la Bretagne, la Provence et l'Aquitaine notamment.

 

 


Récolte à la mainLa première pomme de terre est une culture de tunnels. C'est une production fragile et délicate qui nécessite de la part du producteur beaucoup de soin et d'attention. Le tubercule doit être planté dans des conditions optimales, c'est-à-dire un sol exempt de champignon, une terre souple et réchauffée (naturellement biensûr !). Les premiers sarclages et buttages s'opèrent un mois après la plantation. S'en suivent les phases d'observations des températures, de l'hygrométrie car la culture reste très sensible. L'arrachage se fait manuellement de manière à ne pas abîmer le légume.
A la récolte, on obtient une pomme de terre primeur à l'apparence peleuse, à la peau fine et claire.

Pomme de terre primeurOn retrouve ensuite la pomme de terre de plein champ, toute aussi délicate et pleine de saveur. Pour exemple, la pomme de terre de l'Ile de Batz pousse dans des terres fertilisées aux algues, un fertilisant naturel, qui donne à la pomme de terre un goût et une saveur unique. Méritant autant d'attention, la pomme de terre de l'Ile est récoltée à la main.